FEVRIER 2024 – « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés… »

Jean 13-34

Congerdesign via Pixabay

Mercredi 14 février, fête de Saint-Valentin et signe des Cendres

Saint Valentin :  on ne sait pas grand-chose de manière certaine sur cet homme mort un 14 février aux alentours de l’an 270 ; il a été condamné à mort par l’empereur Claude II pour avoir consacré des mariages chrétiens de manière clandestine.

Il faudra attendre environ 1200 ans après la mort de Valentin pour qu’il devienne le saint patron des amoureux. En 1496, sur ordre du pape Alexandre VI, Saint-Valentin est devenu le protecteur des amoureux et, surtout, des pauvres célibataires en mal d’amour.

Cette date n’aurait pas été choisie au hasard et, cette fois-ci, ce n’est pas la religion chrétienne qui est en cause. Il paraîtrait que le 14 février est le jour du début de la saison des amours chez les oiseaux. A partir de cette date, on réentend les chants d’oiseaux qui sortent de l’hiver. La nature serait donc une des raisons du choix du 14 février.

Au 19e siècle, la tradition des ‘Valentins’, des petites cartes ornées d’oiseaux, de cupidons et de fleurs fait son apparition et n’a cessé depuis, s’y ajoutant les chocolats, les cadeaux, déclarations d’amour, demandes en mariage, etc.

Extraits d’une chronique RTBF 13-02-2023

Mais c’est aussi le mercredi des cendres. Ce signe des Cendres rappelle notre condition mortelle, la précarité de l’existence et la fragilité de la chair. (Missel du dimanche 2024)

«Si tu veux progresser dans ta vie spirituelle, garde ton ventre et ta langue dans la sobriété. Cette retenue produit un rassemblement intérieur fabuleux : elle mène à une simplicité et à une légèreté fines, délicates et divinement savoureuses.»Bertrand Vergely

Avant l’entrée très proche en carême, lien vidéo vers la messe suivie du repas pour les bénévoles de l’UP des Eaux-vives. Excellent accueil par le Père Nico qui a revêtu l’habit de service pour aider à servir un succulent et copieux repas en toute simplicité et amitié.

Remise d’un petit cadeau à l’abbé Jean-Pierre Kieffer pour ses 50 ans de sacerdoce
Avant le service, Père Nico en discussion avec Jean-Claude

https://www.kizoa.com/Video-Editor/d405201901k9498154o1l1/2024-01-14_Messe_et_repas_benevoles_UP   (+/- 3’)

« L’amour est la plus universelle, la plus formidable et la plus mystérieuse des énergies cosmiques » Pierre Teilhard de Chardin.

JANVIER 2024 – « Approche-toi de Lui, et sois illuminé ! »

Les mages, cathédrale de Paris (photo : site Croire.com)

« Fais-moi venir à Toi, ô Christ, Toi sans qui personne ne va au Père.
Approche-toi de Lui, et sois illuminé !
Je veux être toujours auprès de Toi, que ta Lumière chasse mes ténèbres !
Approche-toi de Lui, et sois illuminé !
Tu T’es montré à Tes disciples ; viens convaincre l’incrédule que je suis.
Approche-toi de Lui, et sois illuminé ! »

St Augustin

« La lumière, on la trouve dans les gestes de fraternité »

«  Mais il faut être tenaces. Comme le dit le pape François, le temps est supérieur à l’espace. Même si nous ne voyons pas les résultats de ce que nous faisons, il faut marcher dans la confiance, et se dire que ça portera ses fruits en son temps, si ce n’est pour nous, pour ceux qui nous succéderont. Quand c’est un peu difficile, avoir conscience que nous sommes le simple maillon d’une chaîne nous aide à tenir.

Y a-t-il dans cette chaîne des visages qui vous ont marqués ?

V. D. : Jean Rodhain, le fondateur du Secours catholique, disait : « Les âmes cachées, les services quotidiens, les vies obscures, les sacrifices secrets, sont des atomes dont la science n’a pas encore commencé de découvrir la puissance d’énergie. » Dans ma mission de présidente du Secours catholique, à chaque fois que je vais sur le terrain, je découvre des bénévoles extraordinaires.

Par exemple, en 2022 j’ai fait la connaissance de Jean-Yves, bénévole à Briançon. Passionné par la montagne, à presque 80 ans, il part plusieurs nuits par semaine au-devant des exilés perdus dans la montagne, pour les secourir car ils arrivent avec les orteils gelés, souffrent de la faim et du froid. Je me souviens aussi de Francine, que j’ai rencontrée dans le Pas-de-Calais. Après avoir vécu dans la grande pauvreté lorsqu’elle était enfant, elle s’en est sortie grâce à des rencontres improbables. Depuis vingt-cinq ans, elle se bat avec détermination contre toutes les injustices faites aux plus petits. Toutes ces personnes qui donnent le meilleur d’elles-mêmes me donnent le courage de me battre aussi.

Quelle place tient la spiritualité dans votre vie ?

V. D. : Ma foi en tant que chrétienne est essentielle. Le Christ se donne à connaître dans les Évangiles, il nous trace un chemin de vie qui nous mène vers les plus fragiles, comme, au temps de Noël, les bergers allant vers la lumière se sont retrouvés devant un bébé qui malgré sa vulnérabilité est venu pour sauver l’humanité. C’est ce chemin de vie qui me guide. Même si on a besoin de sacrements, de liturgie, pour moi, la charité, qui est l’amour du prochain, est première. »

Extraits des propos de Véronique Devise, présidente du Secours catholique,  recueillis par Nathalie Birchem, le 30/12/2023 ; site Croire.com

En ce Noël 2023, 800ième anniversaire de la première crèche installée par St François d’Assise. Merci à Marc d’en avoir fait revivre une au sein de la chapelle située à l’entrée de la ferme château de Barnich…

Crèche à la chapelle, rue Neiewee

Merci également à tous pour votre générosité envers la Saint-Vincent de Paul, d’abord lors de la messe-veillée des enfants où la vente des gaufres a permis de récolter 400€ ainsi que lors de la veillée du 24 décembre où la collecte a permis de recueillir 338€.

Lien pour vidéo de la messe veillée des enfants à Sterpenich le 17 décembre dernier : https://www.kizoa.com/Video-Editor/d404632147k3355658o1l1/2023-12-17_veillee_Noel_enfants

Décembre 2023 – Jésus-Christ est et reste l’Alpha et l’Oméga

Photo : Alois Grundner de Pixabay

A Noël, l’Eternel, l’indicible Très-Haut, nous tend les bras comme l’enfant dans la crèche.

« Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Et ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton cœur. Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. (Dt 5,7 Version Louis Segond 1910 )

« Allez donc : de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

‘’Or que faisons-nous ? Nous nous taisons…il est tellement rare que nous parlions, même entre nous, de Dieu et de son Christ, sauf à certains moments de grâce. Et encore sans faire trop de bruit. Où est donc le besoin presque incoercible de parler qui s’empara des disciples le jour de la Pentecôte : ‘Alors, s’éleva la voix de Pierre…’(Ac 2,14) ? Et plus tard, quand le Sanhédrin interdit à Pierre et Jean d’annoncer encore Jésus, la réponse est nette : ‘Nous ne pouvons certes pas, quant à nous, taire ce que nous avons vu et entendu’ (Ac 4,20)

Basé sur le texte ‘‘une bonne nouvelle’‘ du cardinal G. Danneels

Merci donc aux enfants qui poursuivent leur chemin de foi et à leurs parents qui les aident sur cette voie car Christ est le chemin, la vérité et la vie (Jn 14,6)

Photo Caroline Loiseaux

Où règnent amour et tendresse, Dieu est présent:

De tous nos cœurs, l’amour du Christ fait un seul cœur.
En lui, quelle joie fraternelle et quel bonheur !
Aimons et respectons le Dieu vivant de tout cœur ;
Aimons-nous tous sincèrement.

Dès que nous sommes assemblés en un seul lieu,
Gardons-nous bien de briser notre unité !
Ecartons désaccords et procès ! Vivons dans la paix !
Et qu’au milieu de nous soit le Christ-Dieu !

Puissions-nous un jour, ensemble avec les saints,
Contempler la face de gloire du Christ-Dieu !
Joie immense, bonheur sans mélange
Durant les siècles infinis ! Amen.

Photo : Mariya de Pixabay

Vidéo (7’) de la messe du Christ Roi et fête Ste Cécile à la chapelle St Bernard le 25 novembre 2023

N’oubliez pas la rencontre biblique ‘Marie, espérance de l’église déjà réalisée’ le jeudi 7 décembre, de 20 à 22h à l’église de Weyler.

Joyeux Noël rempli de bénédictions !

Novembre 2023 – Peut-on trouver le bonheur en cherchant Dieu ?

La multitude des saints ainsi que la foule des hommes et femmes de bonne volonté, ceux qui ont soif de paix et de justice, ceux qui sont capables de miséricorde… nous entraînent vers la révélation d’un Dieu Amour.

Béatitudes de notre temps

Heureux vous qui avez faim et soif de dignité et de respect : vous serez rassasiés.

Heureux ceux qui évitent les guerres et combattent le racisme : ils obtiendront la paix !

Heureux ceux qui luttent contre les puissants pour que chacun puisse profiter des richesses de son pays : il leur sera fait miséricorde !

Heureux ceux qui acceptent une consommation frugale et qui font le meilleur usage possible de ce qu’ils ont : le bonheur est à leur porte !

Heureux vous qui êtes le maillon d’un monde solidaire : vous bâtirez ensemble un monde fraternel !

Heureux ceux qui acceptent de vivre avec les autres sans distinction de race, de couleur ou de peau : ils s’enrichiront les uns les autres !

Heureux ceux qui luttent pour l’éducation et le respect des droits des enfants : le Royaume de Dieu est à eux !

Heureux ceux qui luttent pour la dignité des femmes et n’acceptent pas les violences qui leur sont faites : ils seront appelés enfants de Dieu !

Heureux vous qui accueillez les enfants de toutes races : ils vous donneront le même sourire !

Heureux ceux qui sont perdus dans un monde globalisé, noyés dans un flot d’informations et qui veulent pouvoir dire leur souffrance : ils seront consolés !

Heureux ceux qui cherchent à donner aux autres en laissant le monde meilleur qu’il n’était auparavant : le Royaume de Dieu est à eux !

Heureux sommes-nous citoyens du monde par la richesse multipliée de nos origines : nous bâtirons un monde aux couleurs de l’Evangile !

Tiré du feuillet de l’Adoration du 4-09-2020 à Clairefontaine 

Le nom HOLI fait bien entendu écho à son homonyme anglais Holy (qui signifie saint) mais aussi à la fête indienne des couleurs. « Avec Holi, nous avons envie de mettre de la couleur dans les églises » au sens propre comme au sens figuré. Don Bosco a dit un jour, j’ai fait le brouillon, vous mettez les couleurs. C’est ce que nous essayons de faire ».

« Ce qu’on vit avec le groupe et ce que l’on fait, c’est un engagement mais c’est surtout une bénédiction, ça nous facilite tout. On n’est pas seuls, on est entourés d’amis croyants et on le vit ensemble, on affronte les critiques ensemble, on est encore plus affirmés dans notre foi et on peut dire aux sceptiques : regardez notre clip ‘Embraser’, c’est ça aussi l’Eglise. »

Et aussi :

2023 est l’année dédiée à Sainte Thérèse de Lisieux , pour l’anniversaire des 150 ans de sa naissance et des 100 ans de sa béatification ; toutes les infos sur la page Facebook Thérèse 2023 ou sur Instagram. Voir aussi sur cathobel.be.

Photo prise lors de la messe du 3-09-22, commémorant les reliques de Sainte Thérèse de Lisieux à Arlon

Jouée à Arlon par une troupe de théâtre amateur en septembre dernier, la pièce ‘’Briser la statue’’ écrite par Gilbert Cesbron comporte un texte porteur et facile à lire sur sainte Thérèse pour qui ‘tout est grâce’ y compris dans les difficultés…

Sainte Thérèse a une sacrée capacité à rejoindre toutes les personnes y compris les plus démunies… et cela à travers le monde !

Opération « Arbre de Noël » -Solidarité Abidjan

Les dons reçus et triés ont été emmenés le samedi 14 octobre dernier vers Paris pour le port du Havre et ensuite celui d’Abidjan. Il faut compter un bon mois pour la durée du transport bateau. Vu l’ampleur de votre générosité, nous avons privilégié un premier envoi avec les objets destinés aux enfants : vêtements, chaussures, jouets, livres, carnets et crayons…comme vous le constatez, la camionnette est repartie chargée à ras bord. Vous pouvez toujours nous aider en finançant quelque peu le coût d’envoi qui s’élève à +- 3.000€ en versant sur le compte de notre unité pastorale : BE24 0689 3570 1938 ; par contre comme indiqué dans le Trait d’Union, il est mis fin à la collecte de dons pour cette année. Encore merci !

Laudate Deum (Louez Dieu), l’exhortation apostolique du pape François, présentée comme une suite à son encyclique phare sur l’écologie intégrale a été publiée le 4 octobre, dernier jour du temps de la Création.

Le texte de Laudate Deum, plus court et plus politique que Laudato si’, est enchâssé dans des références bibliques, car ce message découle de l’Évangile. Cela n’en fait pas un livre de prière, mais un livre à lire : «L’humanité a des ressources. Elles sont spirituelles. Utilisées à bon escient, elles sont notre raison la plus imprenable d’espérer».

Basé sur un article du site Croire.com, oct. 2023

Toussaint, église de Sterpenich

Octobre 2023– « N’oublie pas mon enseignement ; que ton cœur observe mes préceptes : la longueur de tes jours, les années de ta vie, et ta paix en seront augmentées »

Livre des proverbes, chap.3

Les fruits de l’automne…

« Le temps s’est écoulé comme une rivière, je ne l’ai pas vu passer !
J’ai compté mes années et j’ai découvert que j’ai moins de temps à vivre ici que je n’en ai déjà vécu.

Je n’ai désormais pas le temps pour des réunions interminables, où on discute de statuts, de règles, de procédures et de règles internes, sachant qu’il ne se combinera rien…
Je n’ai pas le temps de supporter des gens absurdes qui, en dépit de leur âge, n’ont pas grandi.

Je n’ai pas le temps de négocier avec la médiocrité.
Je ne veux pas être dans des réunions où les gens et leur ego défilent.
Les gens ne discutent pas du contenu, à peine des titres.
Mon temps est trop faible pour discuter de titres.
Je veux vivre à côté de gens humains, très humains.
Qui savent sourire de leurs erreurs.
Qui ne se glorifient pas de victoires.
Qui défendent la dignité humaine et qui ne souhaitent qu’être du côté de la vérité et de l’honnêteté.

L’essentiel est ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue.
Je veux m’entourer de gens qui savent arriver au cœur des gens.
Les gens à qui les coups durs de la vie ont appris à grandir avec des caresses minces dans l’âme.

Oui… J’ai hâte… de vivre avec intensité, que seule la maturité peut me donner.
J’exige de ne pas gaspiller un bonbon de ce qu’il me reste…
Je suis sûr qu’ils seront plus délicieux que ceux que j’ai mangés jusqu’à présent – personne n’y échappe, riche, pauvre, intelligent, démuni … »

André Gide, Le Temps qui passe

Le temps passe, octobre arrive et en soutien à l’appel aux bonnes volontés relayé par le bulletin paroissial Trait d’Union, voici quelques photos consacrées au tri des nombreux dons pour lesquels vous êtes chaleureusement remerciés.

Ces dons seront prochainement empaquetés par une société parisienne avant d’être expédiés en Côte d’Ivoire via la France. Pourquoi la France ? Parce que les frais d’expédition y sont moins onéreux, la Côte d’Ivoire étant une ancienne colonie française.

Les dons triés par catégories : jouets, peluches, vêtements enfants…

Thérèse, Marie-Claire, Stéphanie, Arlette, Philippe, Josiane, Sylvianne…le tri s’effectue dans la bonne humeur !

Ci-dessous, une petite vidéo montrant les besoins énormes de la région du père Amari.

A Kpandah, son village natal, village de pêcheurs, les parents n’ont pas les moyens d’envoyer leurs enfants à l’école ; ceux-ci travaillent donc dès leur plus jeune âge.

Comme vous le constaterez, la nature est encore très belle dans le pays, toutefois elle se fait grignoter par l’activité humaine, par le règne de la débrouille et par le manque d’infrastructure et l’absence de directives environnementales.

https://www.kizoa.com/Video-Editor/d400292800k3290086o2l1/2023-01_Cote_dIvoire_

Petites infos du mois  : lors de la messe du 10 septembre dernier, abbé Amari a béni les nouvelles chasubles reçues pour la paroisse de Barnich ; tout le monde aime recevoir de ‘’nouvelles affaires’’ ! C’est la même chose, il semble, pour les enfants de Côte d’Ivoire !

Photo Arlette

Ce 4 octobre, jour de la fête de saint François d’Assise, clôture du temps de prière pour la création. Le prophète Amos s’écrie : “Mais que la droiture soit comme un courant d’eau, et la justice comme un torrent qui jamais ne tarit” (Amos 5:24), et nous sommes appelés à rejoindre le fleuve de la justice et de la paix, à prendre le chemin de la justice climatique et écologique, et à nous exprimer avec et pour les communautés les plus touchées par l’injustice climatique et la perte de biodiversité.

Voici le nouveau thème du #TempspourlaCréation 2023 (YouTube):