Hommage à l’abbé Jean-Marie Jadot, doyen d’Arlon durant 25 ans

Photo Daniel Postal

« Au jardin secret de ton cœur,
                 là où tu es toi,
avec tes passions et tes générosités,
avec aussi tes fragilités et tes souffrances cachées,
                 là, au premier jour du carême,
Jésus t’avait donné rendez-vous
avec toi-même et avec ce Père
qui voit ce que tu fais dans le secret.

Aujourd’hui, en ce matin de Pâques,
c’est le ressuscité qui t’accueille
                 au jardin de la vie,
           au jardin de la pierre roulée !
Comme pour Marie-Madeleine,
Il se fait jardinier de ton cœur !
         C’est là qu’il veut cultiver
pour toi, comme pour tes frères,
          la petite plante Espérance.

                             (…)

Extrait de la prière de Pâques 1999 par feu le doyen J.M. Jadot

Décédé lundi de Pentecôte 2021, à l’âge de 73 ans, l’abbé Jean-Marie Jadot était un homme d’ouverture, très dynamique.

Il savait fédérer et s’entourer afin de mener à bien ses projets et avait perçu la nécessité et la force des laïcs.

Homme d’initiatives, lançant des idées puis les laissant mettre en place par d’autres, il suscita des activités telles que les 24 heures, les cycles de conférences, le marché solidaire, le jumelage avec la paroisse de Lokolama au Congo… sans oublier que l’église Saint-Martin fait partie du réseau ‘Eglises ouvertes’ qui nous a valu de nombreux concerts, spectacles dont le dernier, merveilleux,  ‘’Les Sonneurs de Noël’’ en décembre 2019.

Membre du Lion’s Club, de la Confrérie du Maitrank… il aimait le beau, l’art, ce que certains lui reprochaient, et l’église Saint-Martin lui doit beaucoup : restauration, classement au patrimoine exceptionnel de Wallonie, et le splendide vitrail évoquant le matin de Pâques.

Enfin, homme d’ouverture avant l’heure, il invita au dialogue avec les autres cultes et la laïcité : une ardeur d’avance pour ce prêtre, qui essayait de vivre au maximum les couleurs des béatitudes.

Photo Sylvianne

Lien pour la veillée de prière du vendredi 28 mai, laquelle était guidée par l’abbé Paul Henzen et animée par la Chorale Saint-Bernard, son organiste François Gob ainsi que par la Chorale africaine ‘’Les voix de l’Espérance’’ d’Arlon. Images tirées de la cérémonie de noviciat de Pierre et Antoine à Clairefontaine ainsi que de l’association Lokolama :

https://www.kizoa.com/Video-Editor/d361846061k6098858o2l1/2021-05-28_Veillee_de_prieres_en_hommage_au_Doyen_J.M._Jadot (8’)

Lien pour la très digne et belle cérémonie des funérailles (2h15’) :

Dimanche 23 mai 2021 – Pentecôte

« Puisque l’Esprit nous fait vivre, marchons sous la conduite de l’Esprit ». 

(Galates 5,25)
Photo Marie-Jeanne Gabriel (Fenêtre sur la Belgique)

De l’arbre mort aux fleurs de printemps,
du péché à la miséricorde,
du doute à la joie de croire,
nous voici passés dans un monde nouveau.

Il nous faut louer le Seigneur,
faire monter jusqu’au ciel un Alléluia sans fin
qui chante son amour sans limites.

De l’égoïsme et de la peur,
passons à la paix qui unit tous les hommes :
Esprit de Dieu,
Embrase-nous du feu de ta sainteté.

Texte de Michèle Clavier dans Chemin de Pâques 2021, éditions du Signe

Photo Kizoa


Ce dimanche ainsi que dimanche prochain, nous sommes en union de prière avec les enfants qui font leur première communion, ainsi qu’avec leurs parents et les catéchistes.

Jeudi 13 mai 2021 – Ascension du Christ

« Allez dans le monde entier. Proclamez l’Evangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. »

(Mc16, 15,16)
Photo Nasa (Le soleil)

Supposons que les disciples soient restés à regarder avec nostalgie vers le ciel, qu’effrayés par la perspective de parcourir le monde, ils soient bien sagement rentrés chez eux. Que se serait-il passé ? Rien ! L’Ascension est la plus grande manifestation de confiance donnée aux hommes par le Christ : « C’est à vous, maintenant, de faire l’histoire ! » 

Aussi, nous portons particulièrement dans nos cœurs et nos prières les enfants qui vont faire leur première communion, leur parents et les catéchistes. Ce sont eux qui font l’histoire.

D’autre part, le pape François réitère sa question : « Quel monde voulons-nous laisser à ceux qui viennent après nous, aux enfants qui grandissent aujourd’hui ? » et nous invite à prier et oser des ‘actions ambitieuses’ lors de la semaine Laudato Si du 16 au 24 mai prochain afin de protéger la création.

Veillée pascale – enregistrement vidéo

Célébration de la veillée pascale enregistrée samedi 3 avril à 19h30 à Weyler. Cliquez sur la photo pour accéder à l’enregistrement.

Photos: Jean-Louis Musty

La vidéo restera disponible en ligne pendant deux à trois semaines.

A l’occasion de la célébration, un rassemblement s’est tenu dans le cadre de l’action « Donnons tout son sens à la vie » organisée par le diocèse.

Pour plus d’informations, voir site du diocèse et site de la paroisse Saint-Martin d’Arlon.

Dimanche 4 avril 2021 – Pâques

« Jésus dit à la femme : ‘’si tu savais le don de Dieu, si tu connaissais celui qui te dit : ‘’Donne-moi à boire’’, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive »

(Jn 4, 10)

La fontaine d’Autelhaut. Photo Marie-Claire.

Mon Dieu,

Fais-moi sortir des ténèbres vers la lumière.

Eclaire mon cœur par la science.

Donne-nous la lumière
Par laquelle nous serons dirigés vers toi.

Mon Dieu, mets la lumière en mon cœur,
Lumière dans mes oreilles, lumière dans mes yeux,
Lumière sur ma langue,
Lumière à ma droite, lumière à ma gauche,
Lumière au-dessus de moi,
Lumière en dessous de moi,
Lumière devant moi, lumière derrière moi.

Mets dans mon âme la lumière ;
Inonde-moi de lumière ;
Seigneur, dilate mon cœur et aide-moi à bien agir.

Mon Dieu, je t’en prie,
Mets la lumière dans notre vie,
La lumière à notre mort ;
Que la lumière soit dans nos tombes
Et au jour de la résurrection.

Mansur al-Hallaj (858-922), mystique persan
(repris par le journal Dimanche du 7-02-2021)

Photo Marie-Claire (lumière d’une mosquée en Iran)

Que la lumière pascale nous tienne dans la joie et l’espérance !

WHAT A FRIEND WE HAVE IN JESUS_ST. TERESA OF CALCUTTA CHOIR (THE UNIVERSITY OF DODOMA-UDOM)

3 avril 2021 – Samedi saint

Basilique d’Orval. Photo Michel,

Comment ferai-je connaître le mystère de la résurrection du Seigneur ? Sa croix aussi est un mystère, et sa mort pendant trois jours, et tout ce qui est arrivé à notre Sauveur est mystère. De même qu’il est né du sein inviolé de la Vierge, de même il est ressuscité du tombeau fermé. De même qu’il est né du sein inviolé de la Vierge, de même il est ressuscité du tombeau fermé.

De même que le Fils unique de Dieu est devenu premier-né en naissant d’une mère, de même il est devenu le premier-né d’entre les morts par sa résurrection. De même que sa naissance n’a pas fait perdre à la Vierge mère sa virginité, de même sa résurrection n’a pas brisé les sceaux du sépulcre. Je ne puis donc pas définir par des mots sa naissance ni comprendre sa sortie du sépulcre.   

Saint Jean Chrysostome

* * *

Frères,
nous tous qui par le baptême avons été unis au Christ Jésus, c’est à sa mort que nous avons été unis par le baptême.
Si donc, par le baptême qui nous unit à sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c’est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, comme le Christ qui, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d’entre les morts.
Car, si nous avons été unis à lui par une mort qui ressemble à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection qui ressemblera à la sienne.
Nous le savons : l’homme ancien qui est en nous a été fixé à la croix avec lui pour que le corps du péché soit réduit à rien, et qu’ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché.
Car celui qui est mort est affranchi du péché.

Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui.
Nous le savons en effet : ressuscité d’entre les morts, le Christ ne meurt plus ; la mort n’a plus de pouvoir sur lui.
Car lui qui est mort, c’est au péché qu’il est mort une fois pour toutes ;
lui qui est vivant, c’est pour Dieu qu’il est vivant.
De même, vous aussi, pensez que vous êtes morts au péché,
mais vivants pour Dieu en Jésus Christ.

Saint-Paul, Lettre aux Romains (6, 3b-11)

Jean-Claude Gianadda – Tiens ma lampe allumée | Chant chrétien avec paroles pour le Carême et Pâques

2 avril 2021 – Vendredi saint

Eglise de Weyler – Photo Jean-Louis

« L’heure est venue, pour Jésus, de ‘’passer de ce monde à son Père’’. L’heure est venue, pour nous, de lui dire notre fidélité, notre désir de le suivre, de suivre son exemple, quoi qu’il en coûte. (…)

Le Serviteur ne recule pas devant l’ultime épreuve. Le Fils ne se dérobe pas à ce qu’attend de lui le Père. Le Seigneur, le Maître, s’abaisse jusqu’au plus bas. Et nous appelle à faire comme lui. A oser nous abaisser devant les pauvres, les migrants en errance, les exclus du travail, donc de la société, les malades oubliés, les innocents victimes des plus puissants.

Ce soir, tenons-nous la promesse de notre baptême ? Ferons-nous, à notre tour, ce que le Christ a fait pour nous ? »

« Veillez et priez, pour ne pas entrer en tentation » (Mc 14,38)

« ‘’ Mon âme est triste à mourir. Restez ici et veillez’’.
C’est à moi, Seigneur, que tu t’adresses.
Toi, mon Seigneur et mon Dieu,
Tu oses dire ta tristesse.
La solitude de chacun face à la mort,
Tu l’éprouves dans ta chair.
L’indifférence de tous,
La lâcheté des proches,
Ajoute encore à ta douleur.
Tu me supplies de demeurer auprès de toi…
En suis-je capable ? En suis-je digne ?
Je ne sais, Seigneur, mais oui, je reste là.
Voici la pauvreté de ma prière :
Pour moi tu as donné ta vie,
Que ma vie chante ton amour
 ».

Textes de Michèle Clavier dans Chemin de Pâques 2021, éditions du Signe.