Bientôt la fondation de l’Unité Pastorale « Les Eaux vives du pays d’Arlon »

[Attention, changement de date!]

Enfin, le rêve devient réalité. L’Unité Pastorale « Les Eaux vives » sera fondée le 16 septembre 2018 par notre évêque Mgr Remy Vancottem et s’appellera désormais « Les Eaux vives du pays d’Arlon ». Cette réalité est l’aboutissement d’efforts de plusieurs prêtres et laïcs qui se sont fermement battus, contre vents et marées, pour rendre visible la structure actuelle du Secteur pastoral telle que nous la connaissons aujourd’hui à savoir : Autelhaut, Barnich, Sterpenich, Tœrnich, Udange et Weyler.

A entendre les témoins de cette initiative, disons merci à l’abbé Dupont et au père Nico, chevilles ouvrières du Secteur, aux différents prêtres qui se sont succédés après eux, dont l’abbé Wenceslas Mungimur, actuel doyen de Saint-Martin et enfin le père André Conrath qui, en peu de temps, a structuré tout ce que ses prédécesseurs avaient déjà fait. Il est le premier à lancer l’expression : « l’Unité Pastorale ».

Merci aussi aux laïcs chrétiens qui les ont assistés et soutenus. Malgré l’esprit de clocher contre lequel nous devons encore lutter aujourd’hui, ils sont parvenus à faire comprendre que l’avenir de la vie chrétienne de nos petits villages ne pourrait avoir un sens que dans le regroupement des paroisses autour de célébrations vivantes et joyeuses réunissant plusieurs fidèles.

La fondation est un acte ecclésial et canonique (*). Elle a son sens dans l’envoi en mission de ceux que la Communauté aura présentés à l’évêque pour être envoyés. Pour parler comme le pape François, nous sommes tous missionnaires pour le monde qui est le nôtre aujourd’hui.

Pour que cette équipe puisse atteindre les objectifs qui lui seront assignés par l’évêque, j’appelle dès maintenant chacun d’entre vous à prendre conscience de notre coresponsabilité dans le relèvement des défis qui se présenteront.

Merci à chacune et chacun pour votre détermination et votre engagement dans notre Unité Pastorale « Les Eaux vives du pays d’Arlon ».

abbé Emery Kabongo Mukulu, modérateur de l’Unité Pastorale

(*) Brochure Chantier paroissial : fondation de l’Unité Pastorale, pg 12

Mot de bienvenue de l’abbé Emery

Bienvenu à vous qui arrivez sur notre site : « Les Eaux-Vives du pays d’Arlon ».

A l’heure où internet, Facebook, sont à la une, il est temps pour nous d’y apparaître aussi.

Un grand merci à Greg qui a mis son savoir-faire et ses connaissances informatiques au service de notre unité pastoral.

Mais pourquoi ce nom : « Les Eaux-Vives » ?

Si vous examinez de plus près la géographie de notre région, vous remarquerez vite que de nombreux petits ruisseaux y prennent source. De plus nos villages possèdent une fontaine.

D’autre part, à Clairefontaine, nous avons la source de saint-Bernard (venu conforter Ermesinde dans sa mission fondatrice de l’abbaye de Clairefontaine). L’eau y est limpide et fraîche. De nombreux visiteurs s’y rafraîchissent et approvisionnent.

La Bible, elle, ne manque pas de références sur l’eau vive.
Jn. 4,10 : « Il t’aurait donné de l’eau vive. »
La liturgie utilise l’eau comme symbole de vie, de régénérescence.

Ne trouvez-vous pas que ce nom « les eaux-vives » pour notre unité pastoral coule de source ?

Quelques mots sur notre site. Cette plate-forme vous renseignera sur toutes les activités de notre unité. La feuille paroissiale, les horaires et intentions de messes, les joies et les peines partagées par les familles de nos villages, la catéchèse, le calendrier et pour vous mettre l’eau à la bouche : les photos de nos églises avec un brin d’histoire…. A bientôt.

abbé Emery Kabongo Mukulu, modérateur de l’Unité Pastorale