Hommage à l’abbé Jean-Marie Jadot, doyen d’Arlon durant 25 ans

Photo Daniel Postal

« Au jardin secret de ton cœur,
                 là où tu es toi,
avec tes passions et tes générosités,
avec aussi tes fragilités et tes souffrances cachées,
                 là, au premier jour du carême,
Jésus t’avait donné rendez-vous
avec toi-même et avec ce Père
qui voit ce que tu fais dans le secret.

Aujourd’hui, en ce matin de Pâques,
c’est le ressuscité qui t’accueille
                 au jardin de la vie,
           au jardin de la pierre roulée !
Comme pour Marie-Madeleine,
Il se fait jardinier de ton cœur !
         C’est là qu’il veut cultiver
pour toi, comme pour tes frères,
          la petite plante Espérance.

                             (…)

Extrait de la prière de Pâques 1999 par feu le doyen J.M. Jadot

Décédé lundi de Pentecôte 2021, à l’âge de 73 ans, l’abbé Jean-Marie Jadot était un homme d’ouverture, très dynamique.

Il savait fédérer et s’entourer afin de mener à bien ses projets et avait perçu la nécessité et la force des laïcs.

Homme d’initiatives, lançant des idées puis les laissant mettre en place par d’autres, il suscita des activités telles que les 24 heures, les cycles de conférences, le marché solidaire, le jumelage avec la paroisse de Lokolama au Congo… sans oublier que l’église Saint-Martin fait partie du réseau ‘Eglises ouvertes’ qui nous a valu de nombreux concerts, spectacles dont le dernier, merveilleux,  ‘’Les Sonneurs de Noël’’ en décembre 2019.

Membre du Lion’s Club, de la Confrérie du Maitrank… il aimait le beau, l’art, ce que certains lui reprochaient, et l’église Saint-Martin lui doit beaucoup : restauration, classement au patrimoine exceptionnel de Wallonie, et le splendide vitrail évoquant le matin de Pâques.

Enfin, homme d’ouverture avant l’heure, il invita au dialogue avec les autres cultes et la laïcité : une ardeur d’avance pour ce prêtre, qui essayait de vivre au maximum les couleurs des béatitudes.

Photo Sylvianne

Lien pour la veillée de prière du vendredi 28 mai, laquelle était guidée par l’abbé Paul Henzen et animée par la Chorale Saint-Bernard, son organiste François Gob ainsi que par la Chorale africaine ‘’Les voix de l’Espérance’’ d’Arlon. Images tirées de la cérémonie de noviciat de Pierre et Antoine à Clairefontaine ainsi que de l’association Lokolama :

https://www.kizoa.com/Video-Editor/d361846061k6098858o2l1/2021-05-28_Veillee_de_prieres_en_hommage_au_Doyen_J.M._Jadot (8’)

Lien pour la très digne et belle cérémonie des funérailles (2h15’) :

Octave à Notre-Dame d’Arlon, Reine de la Paix

du 6 au 13 septembre 2020

Dimanche 6 septembre s’est ouvert un temps fort de prière dans lequel nous invoquons la Vierge Marie, Reine de la paix.

En semaine méditation à 18h suivie par la messe à 18h30’ ; dimanche prochain de clôture, méditation à 17h et messe à 17h30 ‘.

L’abbé Paul Hansen a demandé de relayer au maximum ce temps de prière auprès de nos communautés car nous en avons bien besoin… ne fut-ce que pour nous aider à faire face à la pandémie toujours bien présente et à changer nos comportements comme le rappelle encore actuellement le pape François.

Ce dimanche, le chef de chœur, François et l’organiste Jean-Marie nous ont gratifié d’un superbe Ave Maris Stella, qui a ému beaucoup de fidèles…

L’homélie du diacre Emmanuel n’a pas laissé indifférent non plus :  inspirée par le philosophe Sylvain Tesson, nous faisant passer de la mère de Rimbaud à la mère de Jésus, chacune avec leur fils atypique…, avait de quoi questionner…

Aussi si vous voulez ragaillardir votre foi, n’hésitez pas à passer un peu de temps à l’église de la Knippchen durant cette semaine.

Voici la prière de cette 366ième octave :

Sainte Vierge Marie,
Reine de la paix,

Aidez-nous à accueillir le sermon sur la montagne, ces béatitudes dont on parle tant et qu’on applique si peu parce qu’elles vont à contre-courant, comme si la Semois qui prend sa source dans notre cité remontait vers ses origines au lieu de se balader en Lorraine et en Gaume, avant de rejoindre d’autres fleuves, pour se jeter dans la mer…

Aidez-nous à devenir le peuple de la Parole,
le peuple de l’Eucharistie, le peuple du Message.

A quoi sert d’aller toujours plus vite, si on ne sait pas où l’on va ?

A quoi sert de produire toujours davantage, si on ne sait pas partager ?

A quoi sert aux pauvres de s’enrichir, et aux riches de s’appauvrir,
si les uns et les autres ne savent pas vivre comme le Christ ?

Sainte Vierge Marie,
A un monde dominé par l’argent, vous enseignez votre libéralité…
A un monde de clinquant et de mensonges,
Vous montrez votre transparence…
A un monde qui ricane et sui salit, vous offrez votre pureté…

Apprenez-nous à ne pas être une page achevée d’être imprimée,
mais une page chaque jour toute blanche,
où l’Esprit de Dieu pourra dessiner les merveilles qu’il fait en nous.

Notre-Dame d’Arlon, servante de la Paix,

Priez pour nous…

Priez pour nous…

Amen.

Abbé Paul Hansen, curé de Saint-Donat

Schola Mariacka, Basilique Notre-Dame, Cracovie

Messe radiodiffusée à Saint –Donat – 10 novembre 2019

Dimanche 10 novembre à 10h, notre Unité Pastorale avait rendez vous avec un beau projet : animer la messe dominicale radiodiffusée sur la RTBF 1ere en l’église Saint-Donat.

La chorale des Eaux Vives jouait un rôle essentiel. Dirigée avec enthousiasme par Liliane Weyders et Georges Medinger, elle a habillé de couleurs musicales toute la liturgie. Les chants bien choisis ont été magnifiquement bien interprétés. L’orgue tenu par François Gob a sonné avec brio et justesse ; ce qui nous a fait dire “ Chanter, c’est prier deux fois”.

Nos lecteurs familiers se sont succédé au lutrin pour proclamer la Parole de Dieu à l’assemblée et aussi aux auditeurs de par le monde. Après l’Evangile lu par notre curé Emery, l’abbé Paul Hansen, curé de Saint-Donat nous a partagé ses réflexions éclairées à propos de la Résurrection , ce grand mystère chrétien.

La messe s’est déroulée dans la bonne humeur rythmée par les gestes codés du présentateur et de l’Abbé Hansen.

La prière du Notre Père et le don de la Paix nous ont rappelé la fraternité et la solidarité qui rendent tout chose possible.

Quelle belle expérience que cette messe radiodiffusée ! Quelle joie , pour nous, d’entendre l’unisson de notre chorale des Eaux Vives ! Elle nous invite à ouvrir la porte de chaque paroisse, à innover ensemble, à rendre visible l’existence de nos Eaux Vives.

Merci à tous ceux et celles qui ont travaillé à la réalisation de ce projet commun !

Merci, merci …

Marie-Claire Defrenne

Voir aussi: Vidéo